TÉLÉCHARGER FIONA AMOS KOLLEK

Bibliographie Formation Anna Thomson grandit à New York et en France, où son père adoptif, homme d'affaires spécialisé dans la chaussure, se rend régulièrement. En , alors qu'elle travaille chez la costumière Theoni Alderidge, on lui demande de livrer des costumes au théâtre situé en face de la boutique. Elle y rencontre l'acteur Christopher Walken qui lui confie un petit rôle. Carrière au cinéma Anna Thomson est essentiellement connue pour sa vertigineuse interprétation dans Sue, perdue dans Manhattan Amos Kollek, Beauté sans âge, sorte de poupée Barbie fatiguée, tendre et tragique, elle y personnifie la solitude urbaine dans un New York froid et déprimant. Avant d'être révélée par ce rôle et d'être considérée par beaucoup comme l'une des meilleures actrices de la côte Est, elle collectionne les petits rôles une trentaine , dont certains sont coupés au montage.

Nom:fiona amos kollek
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:7.54 MBytes



Le noir lui va si bien. Pas de mourir, pas des animaux. Mais j'ai peur des interviews. C'est sans doute cette inadaptation qui est à l'origine du décalage d'Anna Thomson, de sa cocasserie dans le paysage des actrices américaines et de l'ingénuité avec laquelle elle est tombée, tel un cheveu, dans la soupe cinéphile de l'hiver passé avec Sue, perdue dans Manhattan, gifle glaciale signée Amos Kollek.

Depuis, c'est un véritable culte qui s'est noué à Paris, au point d'en faire une diva trash idéale pour l'an On se sentirait presque coupable de ne pas l'avoir repérée plus tôt, dans le bric-à-brac d'une filmographie insolite: Heaven's Gate de Cimino, Bird d'Eastwood ou Bébé part en vadrouille de John Hugues, parmi une trentaine de rôles. Eve déconstruite, le visage animé d'une force et d'une lumière qui ont quelque chose d'à la fois botticellien et cubiste, Anna Thomson, entre Ondine flambée et Boucle d'or détraquée, n'est que désordre et harmonie emmêlés.

Toute la question étant de savoir dans quelle mesure les personnages croisent la femme réelle; jusqu'où l'actrice reflète la personne et jusqu'où elle la contamine. A la fois quintessence américaine verticale, sophistiquée, mythologique et conservant quelque chose d'indomptable du point de vue hollywoodien, Anna Thomson incarne le seul glamour un peu paradoxal de l'époque: un glamour sauvage, lynchien, clandestin.

Mais un glamour tenace. De cette contradiction dans les termes mais bien vivante, il ressort ce que Fitzgerald a une fois pour toutes conceptualisé sous le terme de fêlure.

Mais quelle est-elle, alors? Je ne sais pas où je suis née. Un jour, mon père adoptif m'a achetée à des gens dont je ne sais rien. Lui et ma mère avaient tout essayé pour adopter un enfant. Après cinq ans de démarches et de refus, ils ont agi par leur propres moyens. A l'époque, c'était courant. J'ai été élevée à New York, en parfaite fille unique.

Mes parents avaient de l'argent et mon père, de famille très aisée, était un flambeur. Dans les années 30, il avait été proche des communistes et avait eu pas mal d'ennuis. Il a passé sa vie à changer de métier: journaliste, écrivain, puis travaillant dans la chaussure. Moi, pendant ce temps, j'étais virée de toutes les écoles. Je ne m'entendais jamais avec les autres élèves, qui me détestaient: tous les acteurs racontent ça; ça doit être vrai.

Grâce à mon père qui venait régulièrement travailler en Europe, j'ai passé six mois en France chaque année pendant dix ans. Depuis, évidemment, la France m'attire. C'est exactement mon histoire. J'ai eu une vraie nounou classique. J'ai passé beaucoup de mon enfance dans sa famille, au milieu des Noirs.

Le noir m'attire, peut-être parce que j'ai été élevée par une Noire? Peut-être parce que mon père avait une malformation et boitait" Tenez, depuis que je suis à Paris, je suis attirée par la femme qui fait le ménage dans cet hôtel, Joséphine, une Polonaise formidable.

J'ai toujours passé un temps fou avec les gens de service. Les enfants de riches sont élevés par les domestiques, par le peuple. Les nannies, les serveuses, ceux qui sortent le chien" C'est ça ma famille. J'ai eu la chance d'avoir un parrain au cinéma, Christopher Walken, qui m'a en quelque sorte adoptée vers , et m'a confié un petit rôle dans une pièce de théâtre.

Il a été incroyablement gentil, il m'a façonnée. Walken est un homme drôle et bizarre. Avant lui, après lui, j'ai toujours eu envie d'avoir un frère: ce fut Mickey Rourke dans les années 80, que j'ai également beaucoup fréquenté. Je suis aussi amie avec Isabelle Huppert, que je connais depuis le tournage des Portes du paradis de Michael Cimino. Dernièrement, j'ai encore adopté un petit frère. J'élève mes deux fils jumeaux de 7 ans que j'ai eus avec mon mari David.

Il est mort d'un cancer. Beaucoup de gens sont morts autour de moi. Quatre mois sans public, ou plus exactement avec vingt spectateurs au maximum. J'ai pas mal travaillé pour la télé, notamment avec Tracey Ullman, qui ne m'aimait pas beaucoup et m'a virée.

C'est là que j'ai connu Bruce Paltrow, père de Gwynneth, qui, plus tard, nous a donné de l'argent pour finir de tourner Sue. J'ai commencé il y a vingt ans: si j'avais été de la matière pour Hollywood, ça aurait mieux marché avant. Je respecte énormément Eastwood, il travaille pour Hollywood mais sous son grand parapluie indépendant.

Si Hollywood m'ignore, c'est aussi que je ne suis pas très forte en relations publiques; je n'envoie pas de cartes de voeux pour me rappeler à leur bon souvenir. J'ai été envoyée par mon agent sur le casting de Nicole. Un film qu'il n'a jamais pu tourner, mais dont j'aimais le scénario, où l'on retrouvait cette ambiguïté finalement généreuse qui caractérise Amos: avec lui, les personnages ne sont jamais tout blancs ou noirs, ils n'ont jamais tout à fait raison ni tort.

Des mois plus tard, il m'a appelée pour me dire qu'on n'allait pas faire ce film mais un autre, et il pensait à moi pour le premier rôle. C'était Sue. J'ai dit oui de suite. Pour Fiona, il a fallu que nous allions dans la crack house fumerie de crack. Fiona se drogue, se prostitue, vole, mais elle est honnête.

Les gens de la crack house sont pareils. Ils vous acceptent tel que vous êtes. C'est une société hors la loi, où l'on fait ce qu'on veut. J'y suis allée en tee-shirt. Amos m'a présenté Alicia qui allait jouer ma mère. En trois minutes, on était bien et, au bout d'un quart d'heure, nous étions proches. Elle m'a emmenée dans la salle de bains, m'a raconté des trucs perso. Amos frappait, inquiet, à la porte. C'était amusant.

TÉLÉCHARGER PILOTE HERCULES HWNUP-150 GRATUIT

La lettre du cinéma

.

TÉLÉCHARGER LUNE DE MIEL ZAHO GRATUIT

Fiona - Bande annonce Vost FR

.

TÉLÉCHARGER DESPERADOS WANTED DEAD OR ALIVE COMPLET GRATUIT GRATUIT

65 photos et images de Director Amos Kollek

.

Similaire