TÉLÉCHARGER SPORE CLUBIC GRATUITEMENT

Le bougre est pourtant à l'origine de deux des plus lucratives licences du jeu vidéo PC SimCity et Les Sims , on comprend dès lors pourquoi Electronic Arts a accepté de lui laisser carte blanche. Le concept du nouveau venu est à peu près aussi déconcertant que celui de SimCity ou des Sims à leur sortie, respectivement en et Il s'agira grosso modo de jouer avec la théorie de l'évolution en partant de l'organisme tout simple caché au fond des océans pour atteindre l'âge spatial! Va y avoir du Spore Si la théorie de l'évolution de ce cher Darwin est plus ou moins à la base de Spore, le déroulement même du jeu en reste assez éloigné. Spore est effectivement découpé en cinq phases bien distinctes : la cellule, la créature, la tribu, la civilisation et l'âge spatial.

Nom:spore clubic
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:54.43 MBytes



Electronic Arts l'a laissé agir à sa guise et lui a surtout laissé tout le temps nécessaire pour aboutir alors que Spore avait été dévoilé lors de l'E3 Will Wright et son équipe n'ont cependant pas chômé et c'est à l'occasion d'un passage à Paris que certains membres de Maxis nous ont présenté leur bébé. Grâce à Will Wright, le Spore fait vivre Plutôt que de nous faire endosser une fois encore le costume de maire ou d'incarner un dieu, Will Wright s'attaque avec Spore à la théorie de l'évolution.

Disons plutôt qu'il nous propose d'y participer au travers d'un jeu en cinq phases distinctes les unes des autres et jouables séparément. La première nous renvoie aux origines de la vie, alors qu'une météorite s'enfonce dans l'océan et se fissure pour nous confier un organisme unicellulaire. Ici, le jeu ressemble à un certain flOw, que les joueurs Playstation 3 connaissent sûrement.

De l'aveu même des développeurs, cette phase ne sert en fait que d'introduction à la suivante : elle permet de se familiariser avec les principes d'ADN et d'évolution.

Ici, les options sont relativement limitées : il est possible d'améliorer la vitesse de déplacement de sa bestiole, changer légèrement sa forme et lui ajouter des dards pour attaquer les autres créatures du voisinage.

Au fur et à mesure de son évolution, notre bestiole grandit et le jeu passe à une échelle de plus en plus large jusqu'à ce que la mare dans laquelle nous évoluions soit trop petite. La première phase aura duré entre trente minutes et deux ou trois heures, mais la suivante promet d'être beaucoup plus complexe. Nous contrôlons une créature lâchée dans un monde pour lequel elle n'est pas forcément bien préparée Il faut dire que la pauvre bête sort tout juste de son protecteur océan! Tout en faisant attention aux créatures les plus dangereuses de la région, il faut également inspecter les environs afin de trouver divers morceaux d'ADN.

Durant la présentation du jeu, notre hôte s'est notamment servi d'os dénichés sur diverses carcasses pour obtenir le précieux ADN. Ensuite, cela fonctionne donc comme lors de la première phase à savoir que pour chaque morceau d'ADN récupéré, il est possible d'appeler l'éditeur de créature afin de transformer sa créature. On peut ajouter une bouche, une gueule, placer plusieurs bras, des yeux de diverses formes Le résultat est assez hallucinant dans la mesure où peu importe la créature ainsi générée, Spore semble capable de l'animer de la manière la plus naturelle qui soit.

Cela dit et même s'il est amusant de tester tout et n'importe quoi, il faut malgré tout penser à la survie de notre nouveau meilleur ami et mettre toutes les chances de son côté. De retour sur le jeu, notre créature peut alors être plus à son aise face aux empêcheurs de tourner en rond. Cela dit et même si notre hôte a insisté sur les multiples ouvertures du jeu, il semble que les développeurs souhaitent pousser les joueurs vers les options de socialisation.

Notre créature devrait donc en toute logique tenter de se faire des amis en communiquant avec les autres bestioles qui l'entourent. Cet échange avec les autres créatures est très limité, mais préfigure la phase suivante. Dans cette troisième étape du jeu, le joueur ne contrôle plus une seule créature, mais un petit groupe de cette bestiole qu'il a fait évoluer. Ici, il n'est plus question de toucher à l'ADN de la bête et c'est à la manière d'un STR simplifié que l'on doit les faire chasser, négocier avec les voisins, voire attaquer les plus méchants.

Comme pour les deux précédentes phases, Maxis a bien sûr développé un éditeur, mais force est de reconnaître que celui-ci nous a semblé le moins intéressant de toute la présentation : ici, nous rejoignons en quelque sorte l'univers des Sims avec un outil principalement destiné à modifier les tenues de ses protégés.

La phase suivante nous conduit à une sorte de jeu de civilisation que l'on atteint lorsque notre tribu a pris suffisamment d'ampleur. Il est cette fois question de maîtriser l'ensemble de notre petite planète afin que notre créature devienne l'espèce dominante et puisse accéder à la dernière étape du voyage, la phase spatiale.

Sur ces deux dernières parties du jeu, la présentation est restée relativement évasive. Il semble que là encore des éditeurs soient disponibles pour mettre au point ses propres bâtiments et ses vaisseaux, mais les choses ne sont pas tout à fait claires.

Une chose est cependant déjà certaine et avant même d'avoir pu véritablement tester le jeu, on ne peut que le regretter : les différentes phases agissent comme des séquences de jeu plus ou moins indépendantes les unes des autres. Du coup, faire de sa créature une espèce carnivore ou herbivore n'a pas l'air d'avoir beaucoup d'importance une fois la phase civilisation atteinte.

On regrettera également l'obligation de devoir mettre au point une espèce terrestre. Le concept d'évolution selon Will Wright souffre ainsi de quelques limitations que l'on comprend évidemment fort bien, mais qui nous déçoivent un petit peu alors que l'on imaginait un titre proprement faramineux.

Pour se racheter, Spore devrait nous proposer un contenu gigantesque grâce aux nombreuses options de partage des créations des joueurs. Plusieurs semaines avant la sortie du jeu maintenant fixée au mois de septembre prochain, Maxis devrait ainsi mettre à disposition des amateurs différents éditeurs du jeu.

De source sûre, nous devrions notamment pouvoir compter sur l'éditeur de créatures et ainsi déjà créer du contenu avant même que le jeu ne soit disponible. Les esprits chagrins verront sans doute cela comme un moyen de moins en faire pour Maxis Nous préférons y voir un élément de richesse supplémentaire pour un jeu que l'on devrait en plus découvrir sur Nintendo DS dans une version largement simplifiée.

Ici, plus question d'avoir cinq phases, la version pour la portable double-écran devrait se limiter à la phase de créature et on regrettera d'ailleurs que la version soit incompatible avec la mouture PC.

Maxis nous a expliqué que l'aspect technique du jeu rendait la chose impossible.

TÉLÉCHARGER TRUECALLER POUR WINDOWS 7 GRATUITEMENT

Une poignée de captures pour Spore

.

TÉLÉCHARGER MYCANAL REUNION GRATUITEMENT

Spore : l'Atelier des Créatures est dispo à l'essai

.

TÉLÉCHARGER POKEMON ROUGE FEU FREEROMS GRATUITEMENT

Spore pas avant l'année prochaine

.

TÉLÉCHARGER NCK CLIENT 1.1.0.9 GRATUITEMENT

Spore passe par la case preview

.

Similaire